Équipe digitale : les 8 profils à réunir pour réussir vos projets web

equipe digitale

En disposant d’une équipe digitale dédiée à ses projets web, l’entreprise d’aujourd’hui peut accomplir sa transformation numérique en toute sérénité. Ce modèle d’équipe, plus connu comme la « dedicated team » en anglais, offre plusieurs avantages, dont une main d’œuvre mobilisée pour la réalisation de projets informatiques spécifiques. 

Cette équipe digitale est compétitive particulièrement dans le cadre de l’externalisation des services IT. Appartenant au partenaire extérieur (l’agence web sous-traitante), cet effectif travaille sous la responsabilité hiérarchique du chef de projet de la société cliente.

Il s’agit d’une équipe interdisciplinaire, composée des meilleures compétences informatiques pour mener à bien les projets web. Selon Esokia, la collaboration des 8 profils IT suivants garantit un maximum de performance, soit :

1. Le « Product owner » 

Le « Product owner » est le propriétaire du produit, dans le sens qu’il se base sur ses connaissances en business et marketing pour définir le MVP (produit minimum viable) et se charge de porter cette vision dans toutes les étapes de ce projet, du développement à la livraison. Il s’assure que le produit réponde aux attentes du client / des utilisateurs, mais aussi que le budget et les délais fixés soient respectés. En tant que chef de projet digital, il sert d’intermédiaire entre le « Scrum master », les équipes de production, dont les développeurs, les autres départements concernés, ainsi que les utilisateurs. 

2. Le « Scrum master »

Le « Scrum master » assiste le «Product owner» dans la gestion du projet. En tant que coach de l’équipe, il en encadre les membres et veille au bon déroulement du projet. À cet effet, il applique la méthode agile Scrum, basée sur la transparence, la vérification (suivi des sprints) et l’adaptation. De ce fait, il « cherche à éviter les frictions internes et tous types d'obstacles qui empêcheraient de passer à l'étape suivante du développement du produit » (source : Les Échos). Le Scrum master est le leader-serviteur de l’équipe digitale, l’accompagnant de près, en prenant soin d'assurer son autonomie. 

3. Les Designers UX et UI 

Le Designer UX (User Experience) élabore l’architecture et l'ergonomie d’une plateforme en ligne ou d’applications, tandis que le Designer UI (User Interface) est spécialisé dans le design de l’interface utilisateur. Souvent associés, ces designers doivent livrer un résultat respectueux du cahier des charges du client et répondant aux besoins des utilisateurs. Ils doivent aussi adapter les nouvelles technologies selon le type d’interface, que ce soit un site corporate, une boutique e-commerce ou un service mobile. Leur mission est d’optimiser l’expérience de navigation des utilisateurs sur l’interface, en termes d’accessibilité, d’attractivité et d’efficacité. 

4. Le Développeur Back-end 

Le Développeur Back-end conçoit la partie technique d’une interface ; imperceptible aux internautes, mais indispensable au fonctionnement d’un site ou d’une application web. Il a une expertise éprouvée en programmation, développement et maintenance de serveur, gestion de bases de données, ainsi que la conception d’autres éléments nécessaires à cet effet. Il doit également maîtriser les langages de programmation, notamment PHP, Ruby, Python, JavaScript et .Net, les bases de données telles que SQL Server et MySQL ; et l’utilisation de frameworks tels que Symfony, Code Igniter et Zend. Ce féru du code travaille en étroite collaboration avec le Développeur Front-end.

5. Le Développeur Front-end 

Le Développeur Front-end se charge de la création, sur un site internet, des éléments interactifs et visibles aux internautes. Il construit des pages web en se basant sur les maquettes des designers UX et UI ou du graphiste ; et dans son travail, communique beaucoup avec le développeur Back-end. Pour structurer le code, il utilise des langages de programmation comme le HTML, CSS et JavaScript, ainsi que des frameworks tels que React, pour concevoir des applications performantes et modulaires. De plus, il possède des compétences en matière de gestionnaires de contenus (CMS) et s’assure que la solution web soit optimisée pour le SEO.

6. Le testeur QA

Les fonctions du testeur QA (Quality Assurance) consistent à traquer les anomalies pouvant nuire à la bonne marche d’un logiciel, d’un site Internet ou d’une application, avant sa mise en ligne ou circulation. À cet effet, il en vérifie les fonctionnalités selon le cahier des charges du client, puis soumet son diagnostic et ses recommandations. Tout bug détecté par ses soins est rapporté aux développeurs pour la correction. Ce membre de l’équipe digitale contrôle, en fait, la qualité du rendu. Pour faciliter cette procédure, il formule préalablement son approche opérationnelle, y compris ses outils d’évaluation, afin de produire des bilans détaillés. Enfin, il s’assure que les modifications soient effectuées. 

7. Le DevOps

Le Devops a de multiples missions. À la fois développeur web et administrateur système, il établit et gère des systèmes informatiques en parfaite adéquation avec les besoins de l’entreprise. Son rôle comprend aussi l’automatisation, l’organisation et le pilotage de tests pour maintenir l’efficacité des applications et logiciel ; et ainsi, aider la firme à gagner en agilité. Il mène une surveillance constante de la qualité des opérations IT. Le DevOps a donc des compétences techniques, incluant la programmation, la mise en place et l’évaluation d’infrastructures informatiques. De surcroît, il doit savoir communiquer avec les différents intervenants au sein d’une équipe digitale.

8. Le Data Analyst 

Le Data Analyst a pour responsabilité d’analyser les données se rapportant aux activités de l’entreprise. Il collecte et traite ces données via des outils IT spécifiques aux Big Data (notamment, Google Analytics et Google Tag Manager) et des techniques statistiques, ainsi que la création d’une Data Management Platform (DMP). Sa mission est d’en extraire des informations utiles pour les dirigeants de l’entreprise et les présenter de manière accessible. Il s’agit d’indicateurs concrets pouvant être utilisées afin d’améliorer le fonctionnement et d’augmenter le développement de la firme. Par exemple, pour optimiser des campagnes de marketing digital (Google Ads, SEO ou retargeting).

Constituez votre équipe digitale dès aujourd’hui ! 

En sous-traitant vos services informatiques, vous pouvez compter sur votre partenaire d’externalisation ou d’infogérance pour vous trouver ces profils IT différents, mais complémentaires ; et constituer une équipe digitale performante et cohésive. Il s’agit aussi d’une stratégie pour contourner la pénurie de compétences informatiques dans votre territoire d’opération, en embauchant à l’étranger, dans des pays où les salaires sont nettement plus bas, et ainsi économiser sur votre budget informatique. 

En outre, cette « dedicated team » peut être une solution à employer lorsque l’entreprise souhaite proposer un nouveau produit ou service. Elle peut également être utilisée sur le long terme, par exemple, pour la maintenance applicative. Ainsi, l’équipe digitale externe peut vous permettre de libérer temporairement ou durablement les ressources internes de l’entreprise, afin que ces dernières puissent se concentrer sur d’autres projets ou sur votre cœur de métier.